Réseau Sociaux
 

Flamme verte

Constructeur adhérent de la charte qualité “Flamme verte“, Turbo Fonte Protège l’environnement.

  • TURBO FONTE s’engage à mettre sur le marché des appareils écologiques dont la conception répond à une charte de qualité exigeante en termes de rendement énergétique et de performance.Première source d’énergie renouvelable consommée en France, le bois allie atouts environnementaux et économiques. Le succès de ce combustible, soutenu depuis plusieurs années par des incitations fiscales, passe par le développement d’appareils de chauffage de nouvelle génération, labellisés Flamme Verte, qui garantissent les meilleures performances énergétiques tout en préservant encore mieux la qualité de l’air.Le label Flamme Verte a été lancé en 2000 par les fabricants d’appareils domestiques avec le concours de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). Sa vocation : promouvoir l’utilisation du bois par des appareils de chauffage performants dont la conception répond à une charte de qualité exigeante en termes de rendement énergétique et d’émissions polluantes, sur laquelle s’engagent les fabricants d’appareils signataires de la charte Flamme Verte.Gérée par le Syndicat des énergies renouvelables, Flamme Verte labellise les appareils indépendants de chauffage au bois et à granulés de bois : foyers fermés, inserts et poêles.

TURBO FONTE fait confiance au label et s’engage chaque année à une amélioration de ses produits sur différents points :

  • meilleures performances énergétiques ;
  • diminution des émissions de polluants ;
  • augmentation du système de contrôle des performances annoncées ;
  • communication auprès du consommateur.

Géré par le Syndicat des énergies renouvelables, Flamme Verte labellise les appareils domestiques de chauffage au bois : inserts et foyers fermés, poêles, chaudières et cuisinières.

Le label est soutenu par l’ADEME afin de répondre aux objectifs du Grenelle de l’environnement :

  • Le Plan d’action national en faveur des énergies renouvelables (2009-2020), déposé par la France auprès de la Commission Européenne, fixe un objectif de 3 millions de logements supplémentaires chauffés au bois, à consommation constante.
  • Le Plan National Santé Environnement 2 (PNSE2), fixe pour objectif une diminution de 30% d’ici à 2015 des concentrations de particules fines dans l’air ambiant (seuil de 15 µg/m3 pour les PM2.5 en 2015).

Des garanties en plus : Economies et performances

Les appareils Flamme Verte disposent des meilleures performances inscrites dans les normes européennes. Depuis la création du label en 2000, le rendement des appareils indépendants Flamme Verte est passé de 40 en moyenne à plus de 70 %, voire 85 % pour certains. Quant aux émissions de monoxyde de carbone, elles ont été divisées par 8 sur les meilleurs appareils et se réduisent aujourd’hui à moins de 0,3 % du volume des fumées tous les appareils Flamme Verte.

Plus le rendement de l’appareil est performant, moins l’utilisateur consommera de bois ou de granulé, pour la même quantité de chaleur fournie. Les performances énergétiques et environnementales des appareils Flamme Verte sont contrôlées dans des laboratoires, notifiés par la Commission européenne, dont les essais donnent, par ailleurs, accès au marquage CE. Tout signataire de la charte Flamme Verte pour les appareils indépendants au bois est tenu de respecter des critères techniques et se soumet à des prélèvements de contrôle aléatoires de ses appareils.

De plus, tous les trois ans, pour chaque signataire de la charte « Appareils indépendants », un appareil choisi au hasard, est prélevé et confié à un laboratoire notifié qui vérifie si les performances indiquées sur l’étiquette correspondent aux annonces. Si tel n’est pas le cas, l’appareil est déclassé ou retiré des listes Flamme Verte.

Un classement en 5, 6 et 7 étoiles

Depuis le 1er janvier 2015, les appareils labellisés sont classés en 3 classes de performance : 5, 6 et 7 étoiles.

Les deux nouvelles classes, 6 et 7 étoiles, répondent à une logique d’amélioration continue des performances énergétiques et environnementales et de lutte contre les particules fines.

Les critères exigés pour l’obtention du label Flamme Verte 6 ou 7 étoiles sont les suivants :

tableau1

Calendrier 2015 – 2020

En 2010, la mise en place des classes de performances 3, 4 et 5 étoiles s’accompagnait d’un calendrier prévisionnel de retrait progressif des appareils jugés les moins vertueux avec la suppression des classes 3 et 4 étoiles. La création des classes 6 et 7 étoiles appelle à la mise en place d’un nouveau calendrier prévisionnel.

tableau2

Flamme Verte en avance sur les prochaines exigences européennes

Après plusieurs années de négociations au sein de l’Union Européenne, en octobre 2014, les Etats membres se sont mis d’accord sur une réglementation commune, appelée « EcoDesign », concernant la mise en vente d’équipements de chauffage au bois et applicable sur l’ensemble du territoire européen.

Cette future réglementation qui entrera en application en 2022 pour les appareils indépendants (dans le Lot 20), permet dès à présent de tracer une ligne directrice des évolutions technologiques devant être effectuées par les industriels afin de commercialiser aux dates indiquées des produits performants valorisant l’énergie bois.

Le label Flamme Verte, dans un souci permanent d’amélioration des performances est déjà prêt, bien avant l’entrée en application de la réglementation. La classe « 7 étoiles » du label correspond aux engagements votés par l’Union Européenne qui n’entreront en vigueur qu’en 2022 pour les appareils indépendants fonctionnant au bois.